JSN Pixel is designed by JoomlaShine.com

EDITORIAL

Ces six premiers mois de l’année 2011 ont été abondants en activités et en mises en place de projets.

  • Mise en place de la structure locale pour la gestion de la coopérative de microcrédit. Merci de vos prières pour recruter les bons gestionnaires.
  • Une soirée malgache a été organisée à Châteaudun, recueillant un grand succès. Cela nous permet d’envisager d’établir des pôles-relais, avec les équipes organisatrices, pour soutenir nos futures actions en France, en faveur de nos frères et sœurs à Madagascar.
  • Nous avons aussi la visite des présidents de la CEIM et de la MEIM-Madagascar, œuvres principales du ministère à Madagascar avec lesquels nous avons réfléchi aux futures actions que nous pourrions soutenir pour aider ces œuvres.
  • Un pas très important a été la rencontre, en mai dernier, avec les responsables de l’ASMAF, œuvre missionnaire des CAEF, pour établir une bonne coordination et une meilleure complémentarité des actions que nos œuvres mènent et soutiennent dans la Grande Ile.
  • A Bordeaux, nous avons 13 m3 de matériels divers en partance ce mois-ci pour Madagascar. Le conteneur est géré par Mission Air qui regroupe les envois de plusieurs œuvres et qui assure le transport, le dédouanement et la livraison à Antananarivo.
  • Un mot encore, c’est de prier avec nous pour que des malgaches vivant en France nous rejoignent et viennent renforcer nos rangs. Cela nous permettrait de développer encore davantage notre ministère en faveur des Eglises de Madagascar et de nos frères et sœurs malgaches.

Nous sommes réjouis de toutes ces actions et démarches qui nous encouragent et qui ne seraient pas réalisées sans vos prières, ni votre fidèle soutien. Un grand merci de tout coeur à vous tous, chers amis de Madagascar.

Gilbert PRESLE

OPERATION PROTHESE DENTAIRE

Dernièrement, nous avons reçu de nos chers pasteurs malgaches cette demande pour les aider à retrouver une bonne dentition. Nous vous la transmettons telle quelle, car elle a touché notre cœur.

Ces frères ont perdu leurs dents à cause des carences alimentaires subies pendant leur enfance. Maintenant, ils sont toujours gênés pour leur alimentation, mais aussi pour leur aspect et leur présentation comme pasteur dans leur ministère.

Nous avons consulté un ami chirurgien-dentiste établi à Antsirabé, pour savoir si ces prothèses à 2 € la dent étaient des opérations sérieuses et valables. Sur son conseil et son approbation, pour le travail des dentistes de campagne, nous vous proposons d’aider nos amis pasteurs à retrouver leur dentition. 2 500 ariary, la monnaie malgache, vaut 1 €. Le total de cette aide s’élève donc à environ 250 €.

Merci pour votre aide et vos prières, pour mener à bien ces délicates et nécessaires opérations, en faveur de nos amis pasteurs, engagés souvent dans des zones reculées de brousse ou dans des villes où la misère est une réalité quotidienne.

 

Nom Eglise Dents manquantes Total (en Ariary)
Michel Gaëtan Mananjary 13 65 000
Eric Mananjary 6 30 000
Célestin Andara-Salombo 7 35 000
Zafimaro Sahasindra 9 45 000
Romule Manambatana 6 30 000
René Andonaka 12 60 000
Ramanantsoa Nosy Varika 6 30 000
Kotoson Daniel Maintimbato 13 65 000
André Ampahomanitra 14 70 000
Stephanson Fenoarivo Ambahy 6 30 000
Modeste   8 40 000
Freddy   8 40 000
Richard   9 45 000
Liva   10 50 000
    Total 635 000

 

UNE SOIREE MALGACHE A CHATEAUDUN

Native de Châteaudun, petite ville de 16 000 habitants, et y demeurant, j’ai à cœur d’organiser une soirée où les activités de la MEIM seront présentées et où les personnes invitées pourront soutenir des projets en faveur de Madagascar. Ayant participé à deux voyages, en 2008 et 2011, je partage autour de moi ce que j’ai vécu : l’accueil formidable des malgaches qui ne demandent qu’à donner leur amitié, malgré le grand dénuement dans lequel ils vivent. J’essaie de raconter ce que j’ai vu et entendu : que des pasteurs bâtissent des écoles, que certains ont des projets pour la construction de maisons d’accueil pour les orphelins, que des couples évangélisent dans les campagnes, que des jeunes chantent et composent des chants en l’honneur de Dieu. Je ne peux oublier ces personnes qui m’ont touchée par leur foi, leur courage, leur enthousiasme, leur témoignage.

Je me dis que si mon projet vient du Seigneur, les portes vont s’ouvrir. Pendant deux mois, lors de rencontres et de réunions diverses, je parle de ce projet. Deux amies récentes rencontrées lors d’une réunion de femmes chrétiennes, l’une malgache, l’autre réunionnaise, sont enthousiasmées et me proposent de s’occuper entièrement du repas. Une salle est trouvée, et les invitations sont lancées. Nous formons des équipes responsables du repas, de l’installation, de l’animation. Nous prévoyons environ 70 personnes…finalement nous serons une centaine d’adultes et une vingtaine d’enfants !

La soirée commence par la prière, se poursuit par des chants et des danses qui ont réjoui tous les cœurs, et se termine ainsi : « Ceux qui sont chargés repartiront légers, par la grâce de Dieu ». Oui nous avons vécu une belle soirée chaleureuse et familiale ! Voici quelques témoignages :

« Ça nous met du baume au cœur parce que nous retrouvons nos racines par les chants et les odeurs de cuisine. Cela fait 15 ans que nous sommes en France et ce soir, c’est comme des retrouvailles ! » propos d’une famille malgache.

« C’est le pays ! » renchérit un autre couple malgache pendant que deux frères malgaches de l’église de Châteaudun chantent, accompagnés à la guitare.

« Il faut faire plus de manifestations comme celle-ci afin que les gens, en France, connaissent les difficultés de notre pays et qu’il y ait des échanges, des partages, des actions en faveur de Madagascar. »

« C’est bien organisé; on a l’impression de retourner à la maison chez nos parents grâce aux chants, aux danses et à la bonne cuisine ! »

Je veux remercier tous ceux qui m’ont soutenu par la prière, tous ceux qui se sont engagés pour l’organisation de cette soirée, tous ceux qui ont répondu à l’invitation. Puissions nous continuer d’agir ensemble pour nos frères et sœurs de Madagascar. Enfin, ma reconnaissance va à notre Dieu qui nous a réuni ce soir-là. Il nous aime et nous soutient jour après jour. Confions-nous en Lui, et Il agira !

Anne-Marie MARIAU

 

 

INFORMATION SUR LE CONTAINER

Mission-Air nous a informé que les 13 m3 de matériel collectés sont partis en direction de Madagascar le 1er juillet. Le container devrait arriver, après le voyage et le dédouanement, chez nos amis malgaches fin août. Parmi toutes les affaires, il y a 2m3 de livres dont 200 bibles à 1,50 euros pour les églises CEIM.

Nous tenons ici à remercier ceux d’entre vous qui ont répondu nombreux à notre appel en mars. Grâce à votre générosité, nous avons recueilli les fonds nécessaires à l’envoi de ces 13 m3.

Nous sommes reconnaissant au Seigneur qui nous permet d’être tous ensemble unis pour l’avancement de son œuvre.

 

JSN Pixel is designed by JoomlaShine.com
  • France MissionFrance Mission
    Bâtir des églises qui se multiplient
  • Réseau FEFRéseau FEF
    Réseau Fraternel Evangélique Français
  • ASAH : Association au Service de l'Action HumanitaireASAH
    Association au Service de l'Action Humanitaire

Visiteurs

Aujourd'hui28
Hier35
Cette semaine145
Ce mois438
Total72518
JSN Pixel is designed by JoomlaShine.com