JSN Pixel is designed by JoomlaShine.com

Éditorial

Notre année d’activité a été marquée par le passage du cyclone Haruna qui a dévasté le sud-ouest de Madagascar. Et vous avez répondu avec rapidité et générosité à nos appels d’aides et de prières. Merci Seigneur pour votre soutien pratique et spirituel en faveur de nos frères et soeurs sinistrés (voir le tableau financier).

Un autre point marquant de ces derniers mois a été la mise en place, avec l’équipe locale, de plusieurs coopératives de microcrédits. Cela nous réjouit beaucoup d’aider plus de 40 familles dans leur vie pratique et quotidienne (voir tableau joint). Merci encore pour vos prières et votre active fraternité.

 

Il y a eu aussi l’installation de notre siège et de notre bureau à Montreuil-sous-Bois, chez notre nouvelle secrétaire. Merci de vos prières pour Dany Pegon.

Prochainement, nous allons à nouveau partir en voyage à Madagascar en partenariat avec EFF-International, pour la formation pratique et spirituelle des serviteurs et des responsables des églises malgaches, avec leurs épouses.

De plus nous travaillons avec des frères et sœurs motivés par ces formations, à l’implantation à Madagascar d’une base logistique, pour le développement de la vision et de l’enseignement des chrétiens, des couples et des jeunes .

Cette formation se dispense maintenant dans plus de 12 pays de la Francophonie. (voir le site d’EFF-International).

Bientôt aura lieu le Centre Evangélique de Lognes où nous tiendrons un stand. Nous serons réjouis de votre visite.

Nous sommes heureux de faire équipe avec vous, chers frères et soeurs, et de participer ainsi ensemble à l’avancement du règne de Christ dans la grande île de Madagascar.

Gilbert Presle

Passage du cyclone Haruna... et maintenant ?

C’est le 25 février 2013 que le cyclone Haruna a balayé le sud-ouest de Madagascar en causant beaucoup de dégâts et en laissant de nombreuses familles dans la détresse. Vous avez été nombreux à réagir par vos prières et par vos dons et nous voulons partager avec vous un peu de ce qui a pu être fait grâce à votre générosité.

C’est un peu plus d’une trentaine d’églises CEIM qui ont pu être secourues, ce qui représente plus de mille personnes. Dès les premiers dons reçus, les responsables de la CEIM ont acheté des produits de première nécessité et les ont distribués au comité de responsables des églises. Puis les dons ayant été plus importants, il a été possible de distribuer directement l’argent. D’après les rapports que nous ont envoyés les membres du comité malgache pour la distribution, chaque pasteur avait la liberté d’utiliser cet argent selon les besoins de leur église. Chaque église a reçu la somme de 950.000* Ar et chaque famille a reçu environ 5.000* à 6.000* Ar.

Nous vous transmettons les remerciements de tous ces pasteurs. Dans le cadre de cette lettre de nouvelles, il n’est pas possible de faire un rapport détaillé ni de publier toutes les photos qui montrent une partie du travail qui a pu être fait, mais nous voulons partager avec vous notre joie de voir l’œuvre du Seigneur parmi son peuple, ici et là-bas. Nous voulons aussi remercier de tout cœur celles et ceux qui ont réagi après l’annonce, dans les médias, de l’invasion des criquets qui a laissé les agriculteurs d’un grand nombre de régions de Madagascar sans récolte, donc sans revenu.

>« Que Dieu soit remercié pour son don incomparable » 2 Corinthiens 9.15

*1 € équivaut à environ 3000 Ar.

Ankalika : Porte de l’église

Ecole de disciples de Andranomena

 

 

 

 

 

 

 

 

       Ankalika : Porte de l’église                                      Ecole de disciples de Andranomena

Dany Pegon

Nouvelles des microcrédits

Cette fois-ci encore, nous sommes très reconnaissants et encouragés par la fidélité que Seigneur a manifestée à travers vos dons. Le tableau ci-après est un récapitulatif des coopératives qui ont été mises en place depuis mai 2012. La première coopérative de pêcheurs de la CEIM d’Ambahy a fini de rembourser le crédit en décembre 2012, ce qui a permis de mettre en place une autre coopérative de pêcheurs composée d’autres membres de la même église CEIM.

L’atelier de mécanique de Ambatondrazaka est bien démarré (voir photo) et les remboursements ont déjà commencé. Il a été également possible de mettre en place 3 coopératives pour le transport de marchandises en pirogue, sur le canal de Mpangalana.

En ce qui concerne les coopératives de Diégo-Suarez – atelier de fabrication de chaises pliantes et atelier de fabrication de paniers – nos amis Gilbert, Renaud et Isabelle rencontreront les frères responsables, lors de leur voyage cet automne, pour discuter avec eux du devis et du démarrage de ce projet. Merci à toutes celles et à tous ceux qui ont déjà envoyé des dons pour démarrer ces coopératives.

Atelier mécanique de Ambatondrazaka, au nord-est de Tananarive

Atelier mécanique de Ambatondrazaka, au nord-est de Tananarive

 

 

 

 

 

 

 

                    Atelier mécanique de Ambatondrazaka, au nord-est de Tananarive

 

Nous sommes donc très encouragés d’aller de l’avant dans ce service de microcrédits. Les projets ne manquent pas et concernent une variété de métiers artisanaux. Nous vous informerons au fur et à mesure de l’évolution des coopératives et nous soumettrons à votre générosité les nouveaux projets.

Merci pour vos prières. C’est Dieu le Maître ; sans sa direction nous ne serions qu’une œuvre humanitaire parmi tant d’autres. Nous avons besoin de voir notre Seigneur agir de façon « extraordinaire » afin que lui seul soit glorifié et que son nom soit connu parmi les Malgaches qui ne lui appartiennent pas encore. Vos prières sont aussi un grand soutien pour nous.

Dany Pegon

Tableau des aides, coopératives et microcrédits

DateLieuAchatsNbreDate de fin

Mai 2012

Ambahy

MIARA MIZOTRA =

AVANÇONS ENSEMBLE

Pêche : 4 pirogues et 12 filets

320 €

(916000 Ar)

12 familles

Décembre 2012

Juillet 2013 Ambahy – Nosy Varika  (même église)

Pêche : 2 pirogues et 15 filets

250 € (726000 Ar)

6 familles Février 2014

Mars 2013

Ambatondrazaka

CEIM d’Ambato

Atelier mécanique : divers matériel de mécanique (voir devis) 700 € (2 000 000 Ar)

6 familles

Mars 2014

Avril 2013

Andara Salombo

FANANTENANA =

ESPOIR

Transport : 1 pirogue

80 € (230 000 Ar)

6 familles

Mars 2014

Avril 2013

Fenoarivo

FANDRESENA =

VICTOIRE

Transport : 1 pirogue

125 € (360 000 Ar)

6 familles

Mars 2014

Avril 2013

Sahasindra

FAHASOAVANA =

LA GRÂCE

Transport : 1 pirogue

80 € (230 000 Ar)

6 familles

Mars 2014

En noir : les coopératives mises en place grâce à vos dons

En bleu : les coopératives mises en place grâce au remboursement d’un microcrédit.

Fête malgache à Montigny-le-Gannelon:

Il y a deux ans, en 2011, quelques amis de la MEIM organisaient, avec succès, une fête malgache à Châteaudun où des frères et soeurs et autres amis de Madagascar ont eu le bonheur de se retrouver.

Parmi les invités, Mr Aymar de la Motte Saint Pierre et son épouse, désireux d'être en partenariat avec les amis de la MEIM, nous invitaient pour une prochaine fête chez eux dans le cadre magnifique de leur château de Montigny-le-Gannelon, situé aux confins de la Beauce et du Perche.

Mr Aymar de la Motte est né à Madagascar et possède une propriété de famille, depuis le début du siècle dernier, à Nosy Be. Avec son épouse, ils ont le projet de restaurer la propriété de 60 ha, de planter des arbres à huiles essentielles tel que l'ylang-ylang, vanillier et arbre dont les feuilles, transformées, serait un bon aliment nutritif  pour la population de la région.

Le 13 septembre dernier, devant une assemblée de 130 personnes et après le discours d'accueil par Mme de la Motte, le pasteur Renaud fut invité à présenter la MEIM. Le stand d'articles malgaches apportés par nos amis Renaud et Isabelle, fut un bon support permettant contacts et bons échanges avec les convives.

C'est dans une ambiance joyeuse et conviviale qu’ont résonné des chants malgaches, interprétés par deux musiciens résidant à Châteaudun. Le pasteur Renaud et son épouse Isabelle ont été cordialement invités à se joindre à eux pour chanter et danser au rythme de la musique de leur pays. Parmi les invités, quelques-uns avaient déjà voyagé à Madagascar.

Les propriétaires, à leur tour, nous ont appris une danse malgache, aidés de quelques uns de leurs amis. Pendant le repas malgache, Mme de la Motte nous parle du parrainage des arbres : le projet étant de planter 6000 arbres avant la saison des pluies.

Le pasteur Renaud Andria et Isabelle son épouse ainsi que moi-même, avons "parrainé" 10 arbres qui seront plantés à Nosy Be, pour 30 euros : 1 € pour l'achat d'un arbre et 2 € pour son entretien pendant un an.

Un autre projet de ce couple est de construire une école pour les enfants du village et de la région.

Nous nous quittons très heureux d'avoir tissé de nouvelles relations d'amitié.

Puisse le Seigneur, qui conduit toutes choses par son Esprit, nous éclairer dans l'oeuvre pour notre Roi.

" Celui qui est noble forme de nobles projets et persévère dans ses nobles intentions. " Esaïe 32: 8

Anne-Marie Mariau

Un container pour Madagascar

Lors de notre voyage à Madagascar en automne 2011 (voir le bulletin de nouvelles n°42), nous avions découvert un beau pays, rempli de richesses, de couleurs, mais aussi et surtout, le peuple malgache qui vit dans des conditions très difficiles, dans une grande misère et une grande pauvreté, manquant de tout, et notamment d’eau potable.

Face à une telle pauvreté, nous avons envisagé, de retour en France, avec Gilbert Presle, Renaud et Isabelle Andriafehivolarisoa, de préparer l’envoi d’un container.

Après la projection, dans notre église de Rochefort, de diapositives prises à Madagascar, nous avons organisé une réunion de travail en vue de préparer l’envoi de vêtements, d’outillage, de quincaillerie, de linge, de fournitures scolaires, de livres, de matériel électrique…. C’est alors que nous avons appris le désastre causé par le cyclone Haruna en février 2013.

Nous pourrions penser que tout ce que nous faisons pour nos frères malgaches n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan ; néanmoins, avec l’aide de notre Seigneur et celle de nos frères et sœurs de Rochefort nous nous sommes mobilisés afin de collecter le matériel qui sera utile à nos frères et soeurs des églises CEIM. L’ensemble de la marchandise collectée a été emballée dans 95 cartons totalisant un volume de 6,8 m3

Préparation des cartons pour le container

Nous sommes reconnaissant à notre Pasteur Timothy Williams et les membres de notre église d’avoir participé totalement à ce projet.

Michel et Monique Le Bars

Toute l’équipe de la MEIM-France remercie infiniment les membres de l’église de Rochefort de s’être mobilisés en faveur de l’église malgache, en donnant de leur temps et de leur énergie et en participant financièrement aux frais occasionnés par l’organisation et l’envoi d’un container . Nous remercions particulièrement les responsables de cette église d’avoir bien voulu prendre en charge les frais de transport jusqu’à Eysines où se trouve l’association Mission-Air qui assure l’envoi du container jusqu’à Tananarive.

Les frais de transport de Bordeaux à Tananarive ont été avancés par un couple de cette église, en attendant que MEIM-France trouve le financement qui permettra de leur rembourser les 1904 € qui ont été facturés par Mission-Air. Nous remercions tous ceux de nos lecteurs qui auront à cœur de participer afin que ce remboursement soit possible.

Un grand merci à l’avance au nom de nos amis de l’église de Rochefort, qui se sont beaucoup investis dans ce travail et qui continuent à soutenir de leurs dons, chaque mois, l’engagement de la MEIM-France auprès de la CEIM.

Dany Pegon

Voyage missionnaire et humanitaire

Bientôt, Dieu voulant, Gilbert Presle, mon épouse et moi-même, apporterons une série de formations dans trois grandes villes de Madagascar : Antananarivo, Fianarantsoa et Mahajanga.

Mahajanga est une ville à majorité musulmane. L’église CEIM s’y est implantée depuis 2006. Il y a une église baptiste et des églises à tendances pentecôtistes. C’est un terrain difficile, comme dans toutes les régions islamiques.

Afin que vous puissiez nous suivre dans votre prière, vous lirez ci-dessous notre itinéraire.

Au programme :

ANTANANARIVO : du 12 au 18.10.13

MAHAJANGA : du 23.10 au 26.10.13

FIANARANTSOA : du 30 au 06.11.13

Dès le weekend des 12 et 13/10/2013 : Nous rencontrons les frères Parson et Johny ainsi que la sœur Domoina, les « Timothée » de EFF, qui participeront avec nous à ce voyage comme formateur sur le thème  de : « VIVRE LIBRE EN CHRIST (VLC) ».

Nous projetons de visiter Tuléar, pour constater sur place, suite au passage du cyclone HARUNA, l’étendue des dégâts et mesurer où en sont les réparations ou les reconstructions. Ce sera une occasion d’encourager les frères et sœurs sur place.

Car notre visite ne consiste pas seulement à former mais aussi à apporter une aide humanitaire. Les voyages sont toujours une occasion de distributions de fournitures scolaires, de nourriture pour les membres des églises que nous visitons, grâce aux dons que vous nous avez confiés.

Distribution de nourriture et de fournitures scolaires

Distribution de nourriture et de fournitures scolaires

 

 

 

 

 

 

 

 

                        Distribution de nourriture et de fournitures scolaires

Nous aurons aussi plusieurs rencontres sur place en dehors des formations, pour présenter le programme de EFF :

- aux responsables des églises et œuvres,

- aux directeurs des écoles et des collèges à Antananarivo et dans les provinces, afin de leur présenter en particulier le programme destiné aux jeunes, ASR : « AIMER SANS REGRET » 

- aux églises. Le thème : VIVRE LIBRE EN CHRIST (VLC)  peut toucher toutes les catégories de personnes ayant comme objectif d’édifier le corps de Christ.

Renaud Andriafehivolarisoa

Distribution de nourriture et de fournitures scolaires

Nouvelles de Renaud et Isabelle Andriafehivolarisoa

Depuis septembre 2012 nos amis sont officiellement à la retraite après cinq années de ministère pastoral à l’Église Protestante Évangélique de Chartres. Renaud continue à faire partie de l’équipe d’anciens de l’EPE et à assurer la responsabilité de coordinateur à MEIM-France. Ils sont heureux aussi d’être avec leurs ainés de France Mission Solidarité (FMS).

En avril 2013, l’Association EFF-I (Espérance pour les Familles dans la Francophonie- International) les a reçus au sein de son groupe missionnaire.

Ils nous encouragent à prier pour la mise en place de cette œuvre d’ EFF-I à Madagascar :

- La constitution des documents EFF-I,

- La traduction des manuels EFF-I en malgache

- Le besoin de matériel informatique et fournitures de bureau

L’équipe d’EFF- International

Et aussi :

- Pour La réhabilitation de leur maison à Ambohimangakely qui a subi des dégâts suite aux intempéries, et qui est habitée par Johny RAZANAJATOVO et sa famille. Johny est enseignant et responsable des études au CEFOI, avec Mamifeno RATAHINARIVELO.

- Pour leur soutien financier et leur santé.

Ils vous remercient infiniment pour votre intercession et votre soutien.                                 

Si vous avez à cœur de les accompagner dans ce nouveau ministère, merci de prier pour eux et d’envoyer votre soutien à MEIM France en précisant pour Isabelle et Renaud.

Gilbert Presle

Le mot du trésorier

Chers amis, chers donateurs,

Nous souhaitons chaleureusement vous remercier pour votre soutien à la MEIM-France et pour votre engagement à nos côtés pour l’avancement du royaume de Dieu à Madagascar. C’est avec reconnaissance que nous vous communiquons ci-dessous les sommes qui ont pu être envoyées depuis le début de cette année 2013 (situation au 30 septembre) :

  • Soutien aux églises (Tuléar et Majunga)2 000
    • Soutien du Cefoi  1 338

      - Fonctionnement du centre517

      (gardiens, jardinier, cuisiniers)

      - Soutien des étudiants821

  • Soutien aux sinistrés 11 760

    - cyclone Haruna10 350

    - ravages des criquets1 410

Soit un total de :15 098

Merci pour votre fidélité et votre générosité !

3 questions qui reviennent régulièrement :

- A quelle fréquence faites-vous les envois de fonds à Madagascar ?

Afin de minimiser les frais bancaires, nous effectuons généralement les transferts chaque trimestre.

- Est-ce que mon don est déductible des impôts ?

Oui, à hauteur de 66 % des sommes versées, et dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. Pour vous permettre cette déduction, la MEIM-France vous adresse un reçu fiscal annuel (au début de l’année suivante) qui regroupe l’ensemble de vos dons.

- Est-ce que la MEIM-France prélève un pourcentage sur les dons versés ?

Oui. Celui-ci s’élève à 6 %. Par exemple, si vous faites un don de 100 €, nous prélevons une participation de 6 €; cette somme est utilisée essentiellement pour les frais bancaires (envoi des fonds à Madagascar) et pour les frais de bureau (réalisation et envoi de la lettre de nouvelle, courriers aux donateurs et aux membres), mais aussi pour les frais de représentation (tenue de stand lors de manifestations pour faire connaître la MEIM-France). Le montant net envoyé à Madagascar sera donc de 100 – 6 = 94 €

La MEIM-France, association à but non lucratif, ne fonctionne qu’avec des bénévoles (elle n’a aucun salarié). Lorsque la MEIM-France organise un séjour à Madagascar, les frais de voyage ne sont pas pris en charge par l’association : ce sont les participants qui financent eux-mêmes leur séjour, parfois aidés par des donateurs particuliers.

Mathieu Dapoigny

 Cartons prêts pour l’envoi en container

JSN Pixel is designed by JoomlaShine.com
  • France MissionFrance Mission
    Bâtir des églises qui se multiplient
  • Réseau FEFRéseau FEF
    Réseau Fraternel Evangélique Français
  • ASAH : Association au Service de l'Action HumanitaireASAH
    Association au Service de l'Action Humanitaire

Visiteurs

Aujourd'hui7
Hier17
Cette semaine157
Ce mois457
Total74417
JSN Pixel is designed by JoomlaShine.com